22/10/2020 - CDD 18 mois PostDoc - Étude d?un échangeur thermique innovant intensifié par méthodes actives

 

Pour déposer une offre :   remplir le formulaire suivant  

Coordination des offres :  P. Salagnac (patrick.salagnac@univ-lr.fr)

 

Type d'emploiPOST DOC
Laboratoire/EntrepriseIMT Lille Douai
Localisation de l'emploiDOUAI
Nom et Prénom du contactSerge RUSSEIL
Téléphone du contact 
Adresse mail du contactserge.russeil@imt-lille-douai.fr
Date de début de diffusion de l'offre22/10/2020
Date de fin de diffusion de l'offre20/12/2020
DescriptionPost-doctorat : "Étude d'un échangeur thermique innovant intensifié par méthodes actives : évaluation des performances et pilotage en régime dynamique"
Contrat postdoc CDD de 18 mois
Projet scientifique
La transition des énergies fossiles vers l'utilisation des énergies renouvelables (ENR) est une nécessité absolue imposée par l'urgence climatique. L'optimisation de l'utilisation des ENR dans différents secteurs énergétiques est la clé de la transition énergétique. La maitrise de ces technologies à base d'ENR exige le développement de capteurs solaires et de systèmes thermiques innovants plus intelligents, plus connectés, d'une plus grande efficacité énergétique, d’une capacité d'adaptation face aux nouvelles modalités de production et de distribution de l'énergie ainsi qu'aux besoins d'usage, eux-mêmes de plus en plus personnalisés et individualisés notamment dans les bâtiments à haute performance énergétique (HQE).
Dans cette optique, deux équipes de recherche de l'IMT Lille Douai spécialisées dans l'efficacité énergétique (Centre Enseignement Recherche Innovation Énergie Environnement) et dans les techniques de modélisation, du pilotage et du suivi de systèmes thermiques « bâtiment intelligent » (Centre Enseignement Recherche Innovation Sciences du Numérique) regroupent leurs compétences et savoir-faire dans un projet interdisciplinaire SOLINOV (SOLutions énergétiques InNOVantes). L'objectif est de développer des capteurs solaires innovants et leurs modèles afin de les rendre pilotables et adaptables aux variabilités de l'ensoleillement et de l'usage de l'énergie thermique et/ou électrique récupérée, notamment pour des applications de bâtiments HQE.
Activités
Le contrat postdoctoral proposé est une première étape dans le développement ultérieur d'une plateforme d'expérimentation sur les capteurs solaires en lien avec le projet scientifique présenté précédemment.
Le travail consiste à développer un banc d’essais, ainsi que les outils et méthodes associés, avec pour objectif de déterminer par voie expérimentale et numérique les performances globales d'une maquette d'un composant d'échangeur innovant intensifié par une méthode active à l'aide d'actionneurs. La variabilité des configurations d'écoulement et des conditions de fonctionnement seront au c½ur de cette étude qui inclura le suivi et le pilotage dynamique. Une partie du travail consistera à réaliser des simulations numériques de type CFD permettant de modéliser finement les échanges d'énergie instationnaires complexes qui interviennent dans ces composants qui pourront être équipés de systèmes de stockage d'énergie. Les simulations numériques et les modèles développés pourront également être validés au niveau local par comparaison avec des champs locaux obtenus au sein du laboratoire sur des bancs de visualisation quantitative (par thermographie et/ou vélocimétrie). Des approches basées sur l'apprentissage devront être mises en ½uvre pour modéliser et optimiser les performances des composants en régime dynamique. Ainsi des modèles de comportement, guidés par les données expérimentales, seront élaborés. Ils permettront de définir les algorithmes de pilotage et de suivi du capteur qui conditionneront leurs performances d'adaptation vs la variabilité des conditions aux limites. Une valorisation forte de la recherche menée dans ce post-doctorat est attendue par la rédaction d'articles en revues internationales.

Profil
Le poste convient à un(e) candidat(e) ayant un doctorat et possédant des compétences dans l'un ou plusieurs des domaines suivants : énergétique (thermique, mécanique de fluides), sciences du numérique (automatique, sciences des données), ingénierie des systèmes complexes.
Les principales compétences nécessaires à la réalisation du programme de recherche proposé sont les suivantes :
Modélisation numérique et simulation thermofluidique et énergétique
Modélisation, simulation et contrôle des systèmes complexes
l'Expérimentation et approche de modélisation guidée par les données
Rigueur scientifique et qualité rédactionnelle
Maîtrise de la langue anglaise pour valorisation des travaux (publications, communications scientifiques)
Des connaissances autour d’un ou plusieurs logiciels suivants seront appréciées : logiciel CFD (StarCCM+, FLUENT), Dymola, Matlab, Python…
Conditions
Le poste est à pourvoir à compter de Novembre 2020 pour une durée de 18 mois (contrat CDD).
Contacts
Pour tout renseignement sur le poste, merci de vous adresser à :
- Pr. BOUGEARD Daniel, Adjoint au Directeur de CERI EE, Chargé de la Recherche :
daniel.bougeard@imt-lille-douai.fr
- Pr. LECOEUCHE Stéphane, Adjoint au Directeur de CERI SN, Chargé de la Recherche : stephane.lecoeuche@imt-lille-douai.fr
Joindre un fichier complémentaire2020 FichePoste_POSTDOC-Solinov_IMTLilleDouai.pdf

 


Précédent


:::::::::::::: Contacts :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::