Thèse LaSIE Bâtiment

 

Pour déposer une offre :   remplir le formulaire suivant  

Coordination des offres :  P. Salagnac (patrick.salagnac@univ-lr.fr)

 

Type d'emploiThèse
Laboratoire/EntrepriseLaSIE
Nom - Prénom du contactPatrick Salagnac
Téléphone du contact05 46 45 68 77
Email du contactpatrick.salagnac@univ-lr.fr
Date début diffusion de l'offre29/03/2019
Date fin de diffusion de l'offre30/06/2019
DescriptionSuite aux changements climatiques, les bâtiments doivent s'adapter à de nouvelles contraintes. Jusqu'à présent, lorsqu'un bâtiment était dimensionné du point de vu thermique, on s'intéressait essentiellement à la problématique d'hiver (chauffage du bâtiment). Depuis quelques années, du fait de la hausse des températures et de périodes caniculaires en été, les bâtiments doivent répondre à de nouveaux enjeux qui sont d'éviter l'inconfort de l'été. Ceci est d'autant plus vrai pour les régions ayant des apports solaires importants (Cas de la Nouvelle-Aquitaine). Ces apports peuvent être bénéfiques en hiver lorsqu'ils participent au chauffage d'un bâtiment ou néfaste en été quand il s'agit de combattre ces apports au sein des bâtiments pour éviter/limiter les surchauffes. Des systèmes de climatisation existent actuellement. Cependant ces systèmes sont fortement consommateurs d'énergie et utilisent des fluides frigorigènes qui sont de puissants gaz à effet de serre. Pour faire face à la forte augmentation de la consommation en climatisation, il est nécessaire de développer des systèmes de rafraichissement « passifs ».
La rétention d'eau en toiture, comme technique de refroidissement, est une technique intéressante. Elle est basée sur les phénomènes d'évaporation, d'échanges radiatifs nocturnes et d'inertie thermique de la masse d'eau. En journée, les apports d'énergie provenant du rayonnement solaire et du bâtiment sont convertis en chaleur latente (évaporation de l'eau) et chaleur sensible (inertie de la masse d'eau). La nuit, la chaleur stockée dans la masse d'eau est évacuée par convection naturelle avec l'air ambiant plus froid et par rayonnement de grandes longueurs d'onde avec la voûte céleste.
L'objectif de ce projet est de développer et optimiser un nouveau système de rafraichissement passif à faible coût énergétique et environnemental pour limiter l'inconfort d'été dans les bâtiments. On se propose ainsi d'étudier différents concepts de toiture (bassin, milieu granulaire, milieu poreux stratifié), comprendre les différents mécanismes physiques interagissant et évaluer leur impact sur les bâtiments et le milieu environnant proche.
Localisation de l'emploiLa Rochelle
Descriptif complémentaireFiche descriptive

 


Précédent Suivant


:::::::::::::: Contacts :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::